Orchestre Philharmonique de l'Oise
Orchestre Philharmonique de l'Oise

FLORIAN COUSIN - 1° flûte solo

Florian Cousin

Né à Méru en 1979, c’est à la MJC de sa ville natale que Florian Cousin débute la musique. Il intègre ensuite successivement les conservatoires de Beauvais, Rouen et Paris 13ème avant de réussir en 1998 l’entrée au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. Il y suit alors l’enseignement de Philippe Bernold.

En 2000 il remporte le prix de l’Union des Conservatoires de Picardie en interprétant accompagné par l’Orchestre de Picardie une transcription remarquée du Concerto pour violon de Félix Mendelssohn.

Cette même année, il reçoit l’enseignement d’Emmanuel Pahud suite à l’invitation de l’Académie Internationale de Musique de Villecroze. 

Il obtient en 2002 le Diplôme national d’Études Supérieures de Musique.

Soutenu par le Mécénat Musical Société Générale et par la région Rhône-Alpes, il se perfectionne alors auprès de Jacques Zoon au Conservatoire de Genève où on lui décerne un Diplôme de Soliste.

C’est en 2001 qu’il s’intéresse à la pratique des instruments anciens et bénéficie alors de l’enseignement de Jan de Winne à Lyon, puis de Serge Saitta à Genève, où il participe également aux master class de Barthold Kuijken. 

 

Musicien d’orchestre passionné, ayant fait ses armes au sein de l’Orchestre Philharmonique de l’Oise, ensemble qu’il affectionne particulièrement, il a joué sous la direction de Claudio Abbado au Lucerne Festival Orchestra, de Daniel Harding au Mahler Chamber Orchestra, mais aussi de Phillippe Herreweghe (Nederland Jugd Orkest), David Robertson et Serjy Semkov (Orchestre National de Lyon), Milan Horvart (Orchestre de Chambre de Lausanne). 

Il est régulièrement invité en tant que flûte solo à l’Orchestre National des Pays de la Loire, à l’Orchestre de l’Opéra de Rouen et à l’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine ainsi qu’à La Chambre Philharmonique dirigée par Emmanuel Krivine.

 

De 2006 à 2015 il a été flûte solo aux Musiciens du Louvre et s’est produit sous la direction de Marc Minkowski dans les plus grandes salles internationales. Il a participé à tous les enregistrements de l’ensemble sous le label Naïve notamment dans les Suites de l’Arlésienne de Bizet où dans la Messe en si mineur de Bach, et plus récemment dans la Passion selon Saint-Jean de Bach.

Dans des œuvres de Mozart, Saint-Saëns, Bach ou Godard, il s’est produit de nombreuses fois en soliste à la MC2 de Grenoble, à la Philharmonie de Cologne, à l’Alte Oper de Frankfurt, à la Salle Gaveau à Paris, à l’Opéra Royal de Versailles, à la Salle du Conservatoire de Budapest au Teatro Real de Madrid ainsi qu’au Mozarteum de Salzburg, au Festival de Lucerne et au Concertgebouw d’Amsterdam. 

 

La critique relève son jeu "virtuose", "subtil", "élégant", "raffiné", "varié" et "imaginatif" 


Titulaire du Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur de flûte traversière, la carrière de Florian Cousin est désormais plus orientée vers la transmission : il a enseigné aux Conservatoire de Cergy-Pontoise durant l’année 2016-2017 et est actuellement professeur au Conservatoire de Sèvres ainsi qu’à l’Académie Internationale de Musique de Flaine. Il continue toutefois à participer à de différentes productions orchestrales ou d’opéra telles que le Barbier de Séville au Théâtre des Champs Elysées avec Le Cercle de l’Harmonie de Jérémie Rohrer, ou Plaisir d’Amour, avec le Concert de la Loge et Sandrine Piau (enregistrement à paraître). 

Florian Cousin, interview de 2012 par la journaliste Patricia Haute-Pottier

Florian Cousin, devenu aujourd'hui la première flûte solo des Musiciens du Louvre à Grenoble, n'a jamais oublié ce que l'Orchestre lui a apporté et est encore prêt à lui apporter aujourd'hui.

Agé de 33 ans, Florian a débuté la flûte à 9 ans à Méru, dans le sud-ouest de l'Oise. Il passe par le conservatoire de Beauvais, intègre la classe de Paul Ferraris et rejoint l'Harmonie de Beauvais. "Michel Gamblin m'y a accueilli et m'a fait jouer mon premier concert en orchestre. J'avais 12 ans et j'avais très peur !"se souvient Florian Cousin. Quelques années plus tard, Michel Gamblin lui propose de rejoindre l'Orchestre de l'Oise dont lui-même est un musicien actif. Florian est alors âgé d'une quinzaine d'années, il poursuit par ailleurs ses études de musique. Il réussit le concours d'entrée au Conservatoire de Lyon. "Quand j'ai dû quitter l'Orchestre de l'Oise, j'en ai pleuré ! Je quittais une famille, mes copains avec qui je faisais la fête lors des week-ends de stage de l'Orchestre. Je quittais Thierry (Pélicant) qui m'avait vite  fait confiance une manière de faire de la musique, de me sentir encouragé. J'étais vraiment porté. Il y avait de la gentillesse, de la patience, de l'exigence. J'ai d'ailleurs été très malheureux quand je suis arrivé dans le milieu professionnel. Ce n'est pas du tout la même ambiance."

Quatre ans à Lyon, trois ans à Genève et Florian Cousin passe du côté professionnel. Il intègre les Musiciens du Louvre et donne de nombreux concerts en soliste. Il a alors perdu de vue l'Orchestre de l'Oise. Mais en novembre 2011, il y revient pour parrainer le concert des lauréats de l'UDEEAO (Union départementale des écoles et enseignements artistiques de l'Oise) et joue, bénévolement un concerto entier. "C'est le moins que je pouvais faire !", confie Florian Cousin. Ce sont les grandes retrouvailles et il s'en souvient très bien : "Je ne me suis jamais senti aussi à l'aise, libre de faire ce que je voulais." 

Après avoir joué avec de nombreux orchestres, il évalue aujourd'hui l'apport de l'Orchestre de l'Oise dans son travail. "J'y ai appris qu'avant de jouer avec les autres, il fallait se connaître soi-même. J'ai appris la vie en société dans une grande proximité physique et humaine. J'ai appris à m'adapter, à écouter, à travailler la justesse et à servir la musique. "Jouer juste, c'est jouer ensemble", c'est totalement vrai. Au conservatoire de Lyon, on n'apprenait pas cela. Et souvent, j'ai rencontré des orchestres qui sont une somme de musiciens qui jouent très bien individuellement mais pas ensemble."

Mais le flûtiste solo qu'il est "s'ennuie", il a envie d'un instrument "plus gros, très gros". Quoi de mieux qu'un orchestre entier ? Et l'Orchestre de l'Oise répondra présent. Le 30 septembre 2012, Thierry Pélicant, attentif et confiant, propose à Florian Cousin de diriger la première partie d'une répétition publique à Lamorlaye. "C'est un superbe cadeau ! Ils m'attendaient tous avec bienveillance. Je sentais que je pouvais aller là où je voulais. Ils me suivaient." Les musiciens l'ont tellement bien suivi et Florian a si bien réussi à montrer ses capacités que Thierry Pelicant lui a proposé de diriger cette première partie lors du concert dans l'abbatiale de Saint-Leu d'Esserent le 6 octobre. Demain, le flûtiste solo deviendra peut-être un chef d'orchestre respecté, à l'instar de Christophe Mangou, et il n'est pas prêt d'oublier le soutien sans faille de l'Orchestre de l'Oise dont il rejoint la philosophie : "Aujourd'hui, j'ai vraiment l'impression de jouer pour une élite alors que j'ai envie de partager, d'ouvrir, de diffuser la musique le plus largement possible, dans des endroits où elle ne va jamais, comme le fait l'Orchestre de l'Oise."

Comment nous joindre

Orchestre Philharmonique de l'Oise

 

17 rue du  Pré Martinet

60000 Beauvais

 

Tél 03 44 48 60 52

Mob 06 87 79 09 36

 

contact@leconcert.fr

Prochain(s) concert(s)

 

  • Le 27 mai à 10h, MUDO Musée de l'Oise à Beauvais, Répétition générale publique du Concerto d'Elgar avec Sébastien Hurtaud. Entrée libre

 

 

  • Le 3 juin à 10h, MUDO Musée de l'Oise à Beauvais, Master Class avec orchestre sur le concerto d'Elgar donnée par Ophélie Gaillard dans le cadre du Festival de Violoncelle de Beauvais. Entrée libre.

 

 

  • Le 17 juin à 16h, MUDO Musée de l'Oise à Beauvais, Octuor de SChubert.       Prix des places 15 €     Billetterie.

 

 

  • Le 23 juin à 21h, Abbaye de Chaalis, Les Cuivres du Concert dans le cadre du Feu d'articifce.    

Concerts récents

 

  • Le 8 avril à 17h, Théâtre du Beauvaisis  à Beauvais, concert de printemps. Billetterie.

 

 

  • Le 11 mars à 16h , MUDO Muséee l'Oise à Beauvais, trio d'anches.

 

Pour de prochains concerts vous pourrez réserver et acheter vos billets pour nos concerts. 100% sécurisé. A très bientôt.

Actualités

Nos Partenaires

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Orchestre Philharmonique de l'Oise